Pour mon fils, pour mon roi – Philippe Alexandre & Béatrix de l’Aulnoit

Pour mon fils, pour mon roi. La reine Anne, mère de Louis XIV. Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit » Venue en France à quatorze ans pour y épouser le roi Louis XIII, Anne, infante d’Espagne, a imploré pendant vingt-trois ans la divine providence pour qu’elle lui donne un fils. Tant de prières, de jeûnes, de pèlerinages ont été récompensés par ce miracle nommé Louis XIV. Mais tout au long de ces années stériles, la reine Anne, adulée par les plus beaux hommes de son temps, dont le légendaire Buckingham, est persécutée par Richelieu. Elle tremble d’être répudiée. Une fois veuve et régente, elle résiste à la Fronde dont son ministre Mazarin est l’apprenti sorcier. Cette biographie établit la vérité sur leurs mythiques amours mais aussi sur l’exubérance de cette Espagnole, romanesque, adorée par Molière et dont la seule passion aura été de donner le Roi-Soleil à la France. « 

Je crois que c’est la première fois que je lis vraiment une biographie historique. Et je n’ai pas été forcément emballée. J’ai trouvé que parfois, on n’aillait pas assez directement aux faits. D’un autre côté, je pense que toutes ces longues descriptions sont nécessaires pour montrer le faste de l’époque. J’ai parfois cherché à démêler la réalité historique de ce qui pouvait être romancé, mais en définitive, je pense que tout est vrai. La bibliographie est abondante, et il est souvent fait usage des Mémoires de personnes de l’époque. Déformation liée à mes études, sûrement !

Sinon, le livre est très bien écrit, agréable à lire, malgré quelques longueurs que j’ai évoquées. On suit les intrigues de la cour, les amours, les alliances … On y redécouvre toute la puissance de Richelieu, puis celle de son élève, Mazarin. On comprend aussi comment, à cause d’eux (entre autres), les caisses de l’Etat sont vides !

Mais surtout, se déroule au fil des lignes la vie d’Anne, infante d’Espagne, donnée pour femme à LouisXIII, qui souffre de sa difficulté à donner un héritier à la France. Puis la Régence, dont elle confie les rênes à Mazarin, parrain de Louis XIV par la volonté de son père sur son lit de mort. Enfin, l’arrivée de Louis XIV sur le trône et ses tourments de reine mère.

Un bon livre pour ceux qui aiment cette période de l’histoire et ceux qui veulent la découvrir.

Publicités

One response to “Pour mon fils, pour mon roi – Philippe Alexandre & Béatrix de l’Aulnoit

  • Coeur en Sucre

    Je n’ai jamais lu de biographie historique, ce genre ne m’attirant pas au premier abord mais en même temps n’ayant pas essayé je ne peux pas critiquer alors quand j’aurais fini les livres que j’ai encore à lire, je me tenterais bien celui-là!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :