Une école sous influence ou Tartuffe-roi – Jean-Paul Brighelli

Une école sous influence ou Tartuffe-roi - Jean Paul Brighelli » Le barbare nouveau est arrivé. Conforté dans son ignorance par un système scolaire qui privilégie le droit de dire des bêtises plutôt que la liberté de penser, et préfère la Pédagogie molle au dur apprentissage des savoirs, il assène, dans une langue mutilée, ses certitudes glauques : mépris des filles et des femmes, haine de la science et de la réflexion, préjugés d’hier et d’aujourd’hui. Bien que minoritaire, il fait régner sa loi, de l’école au lycée – et au-delà. Car la violence est le mode d’expression favori de ce mutilé de l’intellect.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Par quel enchaînement létal de bonnes intentions, de prêt-à-penser flasque et de lâchetés cumulées avons-nous laissé s’éloigner de l’idéal laïque de l’Instruction publique ? Au nom de quelle fausse idée de la démocratie et de l’égalité des chances avons-nous trahi la République, et conforté les inégalités . Une école sous influence raconte l’ascension de Tartuffe, l’homme idéal du politiquement correct. Ou comment « Tartuffe-roi »  a pris le pouvoir, piétinant au passage l’école de la République – et la République. « 

Il faut le savoir : presque la moitié du livre est consacrée aux annexes, sur « l’histoire des monothéismes », sorte d’essai philosophique … qui m’a longuement ennuyé car je ne lisais pas ce livre pour entendre parler philosophie des religions. Il y exprime un point de vue marqué, très tranché.

La première partie du livre, elle, est beaucoup plus intéressante, à mon goût, et montre comment la laïcité peut être malmenée dans nos écoles et autres lieux publics.

Pour lui, l’extrémisme religieux vient combler les lacunes d’un savoir qui n’est plus dispensé, au profit des pédagogies nouvelles.

Bref, même si les annexes ne m’ont pas passionnée (et je le répète : sûrement car je ne lisais pas ce livre dans l’optique d’un traité philosophique sur les monothéismes), j’ai trouvé intéressante l’analyse que Jean-Paul Brighelli mène autour de la laïcité et son application (ou non) aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :