La brioche de ma MAP

Il y a deux ans, j’ai reçu au mois de février en tant que cadeau de Noël de la part de ma soeur une machine à pain. Et pas n’importe laquelle : la Home Bread Baguettes de Moulinex, celle que je voulais.

Et pour mon grand bonheur (et celui de ChériBibi), cette machine est livrée avec un petit livre d’une cinquante de recettes pour ma machine à pain ; ça va de la baguette classique aux baguettes aux raisins, en passant par toutes sortes de pains, la brioche et même la confiture !

Ma première expérience de brioche a été surprenante pour moi. La MAP travaillait tranquillement toute seule, nous étions prêts à partir en course, quand je me suis rendue compte que ça sentait un peu le brûlé. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que ce qui sentait, c’était la pâte qui cuisait à même la résistance ! En fait, la pâte avait tellement levé, qu’elle touchait le hublot et avait débordé hors de la cuve.

Depuis, je n’ose plus faire de brioche d’un kilo, je me limite à 750 g. Sauf aujourd’hui, car il restait 4 oeufs dans le frigo.

Voici la recette (pour une brioche d’un kilo) :

  • 80 cl de lait
  • 4 oeufs
  • 200 g de beurre
  • 2 cc de sel
  • 70 g de sucre
  • 575 g de farine spéciale pain (perso, je prends de la farine classique)
  • 3,5 cc de levure boulangère sèche

Aujourd’hui, j’ai testé la farine Francine Bio (T55) ; ça a l’air d’avoir bien réagi.

D’habitude, je prends de la farine sans marque, premier prix, type 55.

Pour info, par rapport à la farine quelconque, cette farine semble avoir été tamisée. Elle est fluide, ne fait pas de tas compacts.

Pour la levure, j’utilise toujours la levure boulangère sèche de Maïzena.

Autant vous dire que j’ai guettée ma brioche comme le lait sur le feu ! A partir du moment où le minuteur indique « 1:30 », je commence à guetter.  « 1:00 » je suis restée à côté, et à « 0:52 », j’ai dû l’ouvrir pour arrêter la pâte de monter. Jugez plutôt :

J’ai laissé ouvert pendant facilement 5 minutes. Et quand j’ai vu que la pâte commençait à cuire, j’ai refermé.

Résultat :

On voit que ça dépasse un peu de la cuve  – malgré une photo floue ; désolée – (je vous laisse imaginer le jour où je tente celle d’un kilo et demi ! je prévois quoi ?).

Et une fois démoulée :

J’ai choisi « Dorage léger ».

(Le petit crochet que vous voyez là sert à récupérer les pétrins quand ils restent dans le pain/brioche au moment du démoulage. C’est d’ailleurs pour ça que vous en voyez un  posé sur la grille à droite, car c’est brûlant, et ma nappe risque de ne pas aimer que je le pose directement dessus.)

Le plus dur en écrivant cet article, c’est de résister à la tentation d’aller s’en recouper une tranche !



Publicités

8 responses to “La brioche de ma MAP

  • claudie

    Ouaaaaaaaaaah ! Elle donne envie ta brioche ! et puis je suis jalouse ! Elle est bien ta machine ! Moi le pétrin, je rame pour le récupérer ou tout bonnement pour « démouler » mon pain ! et puis elle fait des baguette !!!!!!!!
    alors là faut pas que Petitmari la voit, il va définitivement renier la mienne ;o) !
    bises

    • thecoffeetimesabine

      Je me suis déjà vu mettre 5 minutes à démouler mon pain, je te rassure ! Quand ça fait fait, je regraisse un peu ma cuve et mes pétrins.
      Quant aux pétrins qui restent coincés, je te garantie que je suis contente d’avoir eu ce petit crochet avec ma MAP !

  • Audrey

    hmmm je rigole en imaginant la brioche folle qui déborde de la map et envahit la cuisine!!

  • lolotte

    Miam, tu me donnes des envies de brioches !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :