Infidélités

Je n’ose même pas imaginer le genre de requêtes qui vont atterrir ici avec un tel titre … Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils vont être déçus.

Comme vous avez pu le constater, j’ai décidé, en définitive, de me séparer de mes bottes.

Oui mais voila : du coup, je n’ai plus de bottes. Et depuis que j’ai pris l’habitude d’en porter, je ne sais plus m’en passer.

Donc, mes Kickers Utopia à peine mises en vente, j’ai été me promener chez Sarenza (ce site ne devrait pas exister … c’est une horreur de tentation et ma carte bleue – qui ne voit même pas la tête du site puisque, connaissant mon numéro par cœur et ça, c’est fatal pour les achats je n’ai plus besoin de la sortir – et mes économies) (>> si personne ne se perd dans cette parenthèse entrecoupée d’autres parenthèses … chapeau !) . Erreur fatale (jaurais dû t’écouter … euh pardon, je divague) !

J’ai regardé toutes les bottes n’ayant pas de talons (à plat ou presque – max. 3 cm juste pour le dos – ) disponibles sur le site. Et là … et là … hésitation ! J’adore, mais est-ce bien raisonnable. Les autres ne sont pas vendues, donc, logiquement, je n’ai pas d’argent pour en racheter d’autres … Oui mais … Elles ne restent qu’en 40, c’est un signe !

J’attends, j’attends pas ? En attendant, je n’ai que mes vieilles Kickers Snooker, et la semelle dit bonjour sur tout un côté ! D’où le fait que je prenne l’eau aussi vite. Faut pas leur en vouloir, elles ont au moins 5 ou 6 ans, et je les porte été comme hiver (et je ne porte presque qu’elles). Quant aux Kickers Deewan, je ne peux pas les porter : elles m’ont tellement blessé le talon qu’une semaine après, j’ai toujours mal quand j’ai des chaussures dans les pieds (même mes baskets). Je pense que j’ai le pied trop fort pour les porter (mais je les voulais tellement que je pense que j’ai refusé de le voir et me suis dis « ça va se faire ») ; du coup, j’ai tenté le coup (vive la répétition … une peu – beaucoup – faite exprès, je l’avoue) de les mettre en vente également, car le fait de les avoir portées une journée en extérieur fait que je ne peux plus les retourner (alors que j’étais encore dans les délais). Elles partent, tant mieux ; elles partent pas … ben, j’ai plus qu’à espérer perdre du poids et que ça joue sur la taille de mes pieds !

Mais ce soir, la fatigue aidant (aurais-je la chance de ne pas me taper une insomnie cette nuit ?), j’ai CRAQUE !

Oui mais voilà … Contrairement à mon habitude, je n’ai pas craqué pour des Kickers mais pour … des Palladium ! Il me semble avoir lu de bonnes remarques sur cette marque. Et plus précisément : les Palladium Texas Rua :

J’aime bien le style un peu masculin, à mi-chemin entre la motarde et la cavalière. Rien à voir avec les Kickers Utopia ! Pas très féminin … comme d’hab’, ça va avec le reste !



Publicités

5 responses to “Infidélités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :