Autopsie du Mammouth – Claire Mazeron

Sous-titre : L’Education nationale respire-t-elle encore ?

 » De l’Education nationale – le « Mammouth », disait Claude Allègre -, nous pensions avoir tout entendu : les statistiques mirifiques, les profs ballotés, sous-payés, méprisés, les élèves d’autant plus dupés qu’on les a mis « au centre », les parents désemparés ou envahissants, les grèves inefficaces, la suffisance de certains ministres, et les insuffisances des autres …

Restait à comprendre la vie intime de la Bête, la logique de son (dys(fonctionnement. De collèges chaque jour plus invivables jusqu’aux couloirs de la rue de Grenelle, où des apparatchiks inamovibles mènent des politiques délétères, en passant par la grande gabegie d’un ministère qui dilapide en vain le premier budget de l’Etat, nous voici invités aux premières loges par une syndicaliste qui a été de tous les combats. Claire Mazeron a vu de près l’incompétence des uns et le mépris des autres, des incohérences de la loi Fillon à l’usine à gaz du lycée façon Chatel.

Chefs de bureau idéologiques, conseillers cultes ou occultes, syndicalistes complices, parents professionnels, et enseignants découragés, tout est disséqué dans le détail. Une analyse au scalpel écrite avec l’ironie des grands désespoirs, la révolte lucide de celles et ceux qui y croient encore, et des propositions cohérentes – pour donner des idées aux politiques, et de l’espoir aux soutiers du Système.

Claire Mazeron, 33 ans, est professeur agrégée de géographie. Elle est membre du jury du CAPES, et vice-présidente du SNALC (Syndicat national des lycées et collèges), chargée des questions pédagogiques et du suivi des grandes réformes. Elle siège à ce titre au Conseil Supérieure de l’Education. « 

 

Plombée. C’est un peu la sensation que j’ai à la fin de cette lecture.

Claire Mazeron pose un constant quelque alarmant et pas très encourageant. Après cette lecture, on n’a pas vraiment envie de rentrer dans le grand corps de l’Education nationale !

Ce n’est pas un simple de livre de prof qui raconte son vécu (son vécu, elle l’évoque rapidement en préface, pour être sûre de ne pas être tentée d’y revenir après)  ; c’est réellement une analyse du Système dans sa globalité, de son fonctionnement jusque dans les plus hautes sphères. Alors certes, Claire Mazeron serait plus du côté de « Sauver les lettres » que des pédagogies nouvelles ; il faut donc nuancer certains de ses propos. Mais en règle générale, on trouve des propos assez justes.

Arpès la lecture de ce livre, je pense qu’on ne peut pas rester sans se poser sur l’évolution plus ou moins lointaine de notre profession …

 

 Si ce livre vous intéresse, il est en vente à la Librairie du Café.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :