Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir – J. Heska

 » Je m’appelle Jérôme et je ne suis pas quelqu’un de populaire. Invisible pour mon entourage, insipide pour mes collègues, insignifiant pour ma petite amie.

Un jour, je suis tombé sur un article dans un magazine bon marché censé m’aider à régler un certain nombre de problèmes dans ma vie.  Ça m’a amené un peu plus loin que prévu.

Ah oui, le « un peu plus loin », c’est devenir chef de file involontaire d’un mouvement philosophique qui a révolutionné le monde.

– Mais merde, réveillez-vous ! Ce que vous faites est dangereux !

– Qu’est-ce que tu crois ? Qu’il vaut mieux lancer une révolution douce ? Ou attendre de péter un câble, prendre une flingue et tirer sur tout le monde ? Tu ne comprends pas qu’une bonne partie de la population en a marre de cette société de merde où chacun se trouve des excuses pour agir comme un con. Tu l’as très bien dit toi-même. Les gentils en ont ras le bol, les gentils ne se feront plus avoir ! « 

Au risque d’étonner, je dois dire que le bilan est mitigé pour ce livre.

Certes, l’histoire est sympa, même si parfois, j’ai trouvé ça un tiré par les cheveux, mais bon. En plus, comme l’histoire est présentée sous forme de journal, ça se lit assez facilement ; mais j’ai été gênée par les citations qui sont placées au début de chaque jour, car j’ai trouvé qu’elle cassait le rythme de la lecture.

Par contre, ce que je n’ai pas du tout aimé, c’est le cadre futuriste dans lequel est présentée l’histoire. Le journal en lui-même me suffisait. En fait, je n’aime pas les livres futuristes (les films non plus d’ailleurs).

Ça reste cependant une lecture agréable (sans quoi, je ne l’aurais pas lu dans la soirée).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :