Jamais contente (Le journal d’Aurore) – Marie Desplechin

12 février

On peut ruiner sa vie en moins de dix secondes. Je le sais. Je viens d le faire. Là, juste à l’instant.

J’arrive à la porte de l’immeuble, une modeste baguette dans la main et la modeste monnaie dans l’autre, quand Merveille-Sans-Nom surgit devant moi. Inopinément. A moins de cinq centimètres (il est en train de sortir et je m’apprête à entrer, pour un peu on s’explose le crâne, front contre front). Il pose sereinement sur moi ses yeux sublimes. Je baisse les miens illlico, autant dire que je les jette quasiment sous terre, bien profond, entre la conduite d’égoût et le tuyau du gaz. Sa voix amicale résonne dans l’air du soir :

– Tiens ! Aurore ! Tu vas bien bien ?

Je reste la bouche ouverte pensant environ deux millions de secondes, avant de me décider et de lui hurler à la figure :

– Voua ! Merdi !

Je dois avouer qu’au cours des premières pages, je n’étais pas sûre d’aimer. Et puis, le mois d’octobre est passé, et là, je ne l’ai plus lâché !

Aurore, une adolescente comme tant d’autres, qui se met à écrire son journal. Elle ne s’entend pas avec ses soeurs, ne se sent pas aimée de ses parents.

Sa meilleure amie, Lola (qui vit en face), vit un drame. Son père a une petite amie ; petite amie qui a un fils … qui va hanter les nuits d’Aurore. Enfin juste un temps.

Aurore, une ado avec des interrogations d’ado et des déductions d’ado !

A lire absolument !

Publicités

4 responses to “Jamais contente (Le journal d’Aurore) – Marie Desplechin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :