La Liseuse – Paul Fournel

 » La stagiaire entre dans le bureau de Robert Dubois, l’éditeur, et lui tend une tablette électronique, une liseuse. Il la regarde, il la soupèse, l’allume et sa vie bascule. Pour la première fois depuis Gutenberg, le texte et le papier se séparent et c’est comme si son coeur se fendait en deux. « 

Voici une lecture bien déroutante. Mais le ton du premier chapitre m’a bien plu. Parfois, il m’a déstabilisé.

L’histoire s’enchaîne parfois de manière bizarre, mais sans pour autant être décousue. Comme un déséquilibre permanent.

Cela n’empêche qu’à l’exception des deux premiers chapitres lus mercredi et jeudi soir, j’ai avalé ce livre dans l’après-midi. Lecture facile, mais pas insipide.

La quatrième de couverture de ce livre ne pouvait que m’attirer : le milieu de l’édition et l’impact des nouvelles technologies avec les e-readers sur ce secteur.

Et c’est effectivement un objet perturbant pour des gens qui ont l’habitude d’écrire leurs remarques dans les marges, sur du papier, avec un crayon. Et puis, c’est bien impersonnel cette liseuse : ça ne sent rien, ça ne se froisse pas, on ne voit pas l’avancer de son travail.

Mais notre ami Dubois ne va cependant pas s’apitoyer sur son sort ; je dirais même qu’il va bien en tirer partie …

Publicités

2 responses to “La Liseuse – Paul Fournel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :