Concert symphonique

Je ne suis pas une grande fan de musique classique. Mais j’aime beaucoup les chansons accompagnées d’un orchestre symphonique, pour la profondeur et la puissance qu’il donne à la musique.

La semaine dernière, une collègue m’a proposé d’aller la voir jouer avec son orchestre car il donnait un concert dans ma ville, avec pour thème les musiques de films. J’ai donc accepté car, en plus de me faire une sortie agréable, je savais que cela lui ferait plaisir.

Je m’attendais donc à voir une dizaine ou vingtaine d’instruments et quelque chose d’assez intime.

Quelle ne fut pas ma première surprise quand il m’a fallu plus de 5 minutes pour trouver une place pour me garer. Et quelle ne fut pas ma deuxième surprise quand, entrant dans la salle, je découvre une salle pleine, où toutes les chaises sont prises, et un immense orchestre (il y avait en fait 80 musiciens).

Nous avons eu la chance d’assister à « l’accordage » de l’orchestre (Laeti, si tu passes par là, c’est ça le bon terme ?) ; pour une néophyte comme moi, c’était déjà quelque chose.

Après une rapide présentation, dans laquelle on nous demande de ne pas applaudir entre les morceaux (c’était tellement beau qu’il était dur de se retenir), le spectacle commence. Je dis le spectacle car deux acteurs jouaient pour introduire chaque morceau.

Et là, j’ai ressenti quelque chose que je n’avais ressenti avant. Vivre un « concert symphonique » est bien différent de l’écouter à la télé ou sur sa chaîne hi-fi. On vit, on ressent toute la profondeur de la musique, elle vibre en nous. Je ne regrette vraiment pas cette expérience et remercie sincèrement ma collègue de m’avoir conviée. Sans elle, je n’aurais sûrement jamais été voir ce genre de concert, étant récalcitrante à la musique classique. Mais là, s’agissant de musiques de films, j’y suis allée sans a priori.

Si vous avez la chance de pouvoir assister à un concert en formation symphonique, allez-y. Le vivre est vraiment différent de l’écouter.

Publicités

2 responses to “Concert symphonique

  • ladylaeti

    Alors oui, on peut dire « accordage » même si on se dit « on s’accorde ».. juste un petit pinaillage..sinon on peut dire aussi qu’on « chauffe » car tous les instruments bougent au niveau de la justesse à force de jouer, donc pour éviter de jouer faux en plein milieu du concert, on fait quelques gammes et petits bouts pour préparer l’instrument à ce qui va suivre…
    Effectivement assister à un beau concert est prenant, mais en faire un l’est tout autant, d’une autre façon…:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :