La Ligne de courtoisie – Nicolas Fargues

 » En famille comme à huit mille kilomètres, un homme est toujours seul au monde : voilà ce que je n’aurais pas imaginé démontrer si je n’étais, pour ma part, né à ce point soucieux du confort des autres. Ou moins craintif de leur déplaire, je ne sais jamais. « 

Je ne sais pas trop comment vous parler du livre, tellement j’ai trouvé l’ambiance particulière.

Un auteur en pleine page blanche (panne d’écriture depuis quatre ans). Divorcé, deux enfants (16 et 20 ans). Se sentant seul même au milieu de sa famille. Il prend une décision radicale : il part vivre à Pondichéry. Mais ses démons l’ont suivi jusque là-bas.

Souvent, on cherche à comprendre où veut nous mener le livre. Cela rend parfois la lecture lassante, mais en gardant malgré tout cette envie de savoir où l’histoire nous mène. Ajoutez à cela que le rythme n’est pas forcément rapide ; c’est le rythme de l’errance de l’écrivain en panne d’inspiration.

Je serais assurée curieuse d’avoir des avis de personnes qui l’ont lu …

Publicités

2 responses to “La Ligne de courtoisie – Nicolas Fargues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :