Le stylo rouge – Marie-Claude Bérot

 » « C’est à partir du jour où mon papa a disparu que plus personne ne m’a parlé et n’a plus joué avec moi. Il me semble. Je crois. Les autres ne me regardent pas méchamment, non, ils ne me regardent pas du tout. »

Est-ce parce que le père de Léonore est en prison que la place en classe à côté d’elle est toujours vide ?

Peut-être …

Pesuadée que personne ne l’aime, Léonore reste seule et préfère ne pas poser de questions pour se réfugier dans ses rêves. Et si une rédaction pouvait rompre le silence et changer le regard des autres ? « 

Léonore vit seule avec sa mère dans une petite maison, vieille maison, près du canal. Son père est parti un jour. Elle ne sait pas pourquoi ; jusqu’au jour où sa mère l’emmène voir son père … en prison. Mais depuis le départ de son père, elle est seule. A l’école, elle a l’impression d’être transparente.

Mais un jour, la maîtresse va leur demander de réaliser une rédaction dans laquelle les élèves doivent rconter leur vie, ou celle de quelqu’un qu’il aime. Et Léonore choisit de parler … de son papa. Elle ne se doute pas des conséquences pour sa vie d’enfant.

Ce livre porte sur un sujet qu’il n’est pas toujours facile de traiter. Je pense qu’il peut être un appui le jour où le sujet d’un parent en prison doit être abordé.

Et puis, il est bien écrit, se lit tout seul. C’est aussi une lecture agréable, juste pour le plaisir.

Ce livre s'inscrit dans le challenge 'Cartable et Tableau Noir" 
de George.
Publicités

8 responses to “Le stylo rouge – Marie-Claude Bérot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :