Le coeur en braille – Pascal Ruter

 » Jusque là, pour Victor, une année scolaire, c’est du saut à l’élastique sans l’élastique.

Ce qu’il préfère ?

Ecouter les Rolling Stones, se gaver de loukoums avec son copain Haïçam, parler mécanique avec son drôle de père … Quand il ne s’amuse pas à planquer le papier toilettes des filles, il essaie d’échapper aux punitions qui pleuvent sur lui comme la foudre sur le paratonnerre.

Mais lorsque Marie-José, génie absolu, déboule dans sa vie un beau jour de contrôle de math, c’est tout son univers qui implose …

P.-S. : Si vous avez envie de rire, c’est normal.

Si vous avez envie de pleurer, c’est normal aussi. « 

Victor est, ce qu’on peut appeler, un pur cancre. Il déteste l’école mais à promis à son père que cette nouvelle année se déroulerait bien. Mais bon, quand on a toujours fui l’école, pas facile … Jusqu’au jour où, lors d’un contrôle de maths, sa voisine lui glisse les réponses … qu’il s’empresse de recopier. Mais voilà, maintenant que tout le monde le croit bon, il va falloir qu’il tienne sa réputation. Et c’est là que sa voisine Marie-José entre en jeu. Sans oublier son meilleur aim Haïçam, qui voit tout et comprend tout sans qu’on n’est besoin de rien lui dire. Mais Marie-José cache un lourd secret, que Victor ne va pas tarder à partager …

J’ai beaucoup aimé ce livre. Pour tout dire, je l’ai quasiment lu d’une traite.

Victor, le cancre ignorant. Marie-José la cultivée. Et à côté Haïçam qui vit dans son monde d’échecs.

Ça ne vous rappelle rien ? Inconsciemment, je pense que ça traînait dans un coin de ma tête, mais ça m’a sauté à la figure d’un coup sans prévenir, en pleine lecture. Victor et Marie-José … Franck et Camille … et nos deux gusses dans leur monde à part … Ensemble, c’est tout, version ado.

J’ai juste regretté la fin un peu trop rapide à mon goût. Peut-être aussi parce que j’étais bien dans cette histoire et que j’aurais aimé la voir continuer un peu plus longtemps …

Ce livre s'inscrit dans le challenge 'Cartable et Tableau Noir" 
de George.
Publicités

8 responses to “Le coeur en braille – Pascal Ruter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :