Le Grand Meaulnes – Bernard Copa – Alain-Fournier

Le Grand Meaulnes - Bernard Copa - Alain-Fournier

Est-il encore besoin de présenter ce chef-d’œuvre de la littérature française ?

Je ne pense pas.

C’est un livre que j’ai découvert en 4e. Que j’ai tellement adoré que je l’ai acheté quelques années après pendant les vacances pour le lire à la plage. J’ai toujours l’impression d’être transportée dans un univers féérique.

Mais cette féérie, je ne l’ai pas retrouvé dans la bande-dessinée. Les dessins sont jolis, mais me déçoivent car ne correspondent à la représentation mentale que je me suis faite des personnages. Je ne m’y suis donc pas retrouvée.

Et puis, pour une bande-dessinée, il y a beaucoup de passages encadrés, mais très peu de bulles. On est entre la bande-dessinée et l’album je trouve.

Pourtant, je ne suis pas fermée à ces grandes œuvres littéraires sous forme de BD. J’ai lu il y a quelques temps Le Père Goriot de Balzac sous cette forme (le roman attend depuis plus de 10 ans sur l’étagère que je le lise) et j’avais apprécié. Mais là, non. Je pense qu’il ne faut pas avoir lu la version roman avant ; c’et un peu comme regarder une adaptation au cinéma après avoir lu le livre : on est souvent déçu, on ne reconnaît pas ce qu’on a lu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :