Démons de midi – Arièle Butaux

Démons de midi - Arièle Butaux » Une fois par an, Florence, Elise et Caroline se retrouvent pour leur traditionnel pique-nique sur le pont des Arts. Depuis que leur amitié s’est nouée sur les bancs du collège, le sujet de conversation n’a guère varié : l’amour et les avantages comparés du célibat et de la vie conjugale.

Cette année-là, les dossiers sont lourds. Après vingt-deux ans de mariage, Marc a délaissé Elise pour s’installer avec une étudiante. Florence et Nicolas, couple parfait en apparence, se traînent de scènes pénibles en silences peinés, arrosés d’alcool et de mensonges. Et Caroline ? Célibataire en mal d’enfants, la belle préfère donner à ses amies l’image d’une chasseresse savourant sa liberté.

Mais quel obscur désir harcèle donc les mâles à l’approche de la cinquantaine ? S’imaginent-ils que la jeunesse est sexuellement transmissible ? Après Connard ! (2005) et Morue (2006), Arièle Butaux remet en piste ses trois héroïnes … désormais au bord de la crise de nerfs. Tant il est vrai qu’en descendant de cheval les princes charmants se prennent souvent les pieds dans les étriers … « 

J’ai trouvé cette histoire très décousue.

A peine commencé, je n’avais qu’une hâte, finir le livre. Mais non pas, comme habituellement, connaître la fin, mais pour passer à autre chose le plus rapidement possible. Il faut avouer que j’ai choisi ce livre plus par dépit que par envie (il me fallait un livre) ; mauvais départ.

J’ai trouvé les situations poussées à l’extrême, même si je ne nie pas qu’elles puissent exister.

Bref, j’aurais tendance à vous dire : passez votre chemin …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :