Histoire des instituteurs et des professeurs – Béatrice Compagnon et Anne Thévenin

Histoire des instituteurs et des professeurs - Béatrice Compagnon et Anne Thévenin » Parmi les souvenirs qui façonnent l’existence se glisse toujours le nom d’un instituteur ou d’un professeur. Ils scandent une enfance rythmée par le rituel des dictées et du calcul, une adolescence façonnée par un « maître » auquel on doit une vocation ou l’envie de découvrir le monde.

Mais on sait peu de chose sur l’envers du décor : la vie quotidienne entre la craie, les copies et les manuels, la passion pour un métier longtemps gage d’ascension sociale, l’esprit « missionnaire’ qui s’attache à l’éveil des consciences, ou encore les ambitions collectives d’un groupe si disparate. En ouvrant les archives de cinq générations d’enseignants, les auteurs montrent comment les « profs » se sont attribué une place indispensable et considérable dans notre société.

On découvre l’histoire des combats pour l’instruction, celle des engagements pour les grandes causes comme la chronique des bouleversements connus pat l’école ou le lycée depuis un siècle et demi. La France vit depuis si longtemps dans une « République des professeurs », tour à tour encensée ou vilipendée, qu’il était temps de raconter cette épopée moderne. « 

L’avantage de poursuivre des études, c’est qu’on s’intéresse à des ouvrages que l’on n’aurait pas forcément lus de prime abord ; du moins, pas quand on cherche de la lecture-détente. Pourtant, l’histoire de l’enseignement est un de mes dadas ( à compter du XIXe siècle, bien entendu).

Cet ouvrage revient tout d’abord sur la naissance des instituteurs, hussards noirs de la République : comment et pourquoi la République les a créés, comment elle les a formés ; leur position lors des grands conflits ; leur rôle dans leur classe et au cœur du village. Puis les auteurs s’intéressent aux professeurs, ceux qui officiaient dans les collèges et les lycées, pour lesquels le rôle était différent des instituteurs, le public visé par leurs enseignements n’étant pas le même. Et enfin, les évolutions du XXe siècle, les engagements politiques du corps enseignant et les bouleversements qu’a amené Mai 68 et ses nouvelles visions de l’individu.

C’est un livre intéressant, qui permet de comprendre le fonctionnement de l’école actuelle et sa crise identitaire. Et pourquoi il ne sera probablement pas possible de revenir en arrière …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :