Les poissons ne connaissent pas l’adultère – Carl Aderhold

Les poissons ne connaissent pas l'adultère - Carl Aderhold » Il a suffi d’un cadeau d’anniversaire loufoque pour que, la veille de ses quarante ans, Julia éprouve le besoin d’échapper à sa vie de femme mariée, de mère, de caissière, et saute dans le premier train pour Toulouse. Comme par contagion, tous les passagers qu’elle croise sont eux aussi emportés : Colette, la vieille dame, amoureuse de deux hommes ; Germinal, le contrôleur anarchiste ; Jean-Pierre, l’éternel dragueur ; une formation de choristes rock’n’roll … Et surtout Vincent, chercheur et spécialiste des bestiaires médiévaux, qui se rend à un colloque en compagnie de sa femme. « Les poissons ne connaissent pas l’adultère », écrit l’un des auteurs qu’étudie Vincent. Mais les héros de ce magnifique Paris-Toulouse ne sont que des humains …

Dans ce voyage de toutes les fantaisies, Julia va tenter de renouer avec une vie plus juste, plus légère, plus libre. « 

Avis mitigé pour ce livre : autant j’ai voulu connaître la suite à certains moments, autant à d’autres, j’ai posé le bouquin sans aucun souci à la fin du chapitre et le reprenais le lendemain soir juste pour dire que je lisais un peu avant de dormir.

Et pourtant, j’ai aimé l’histoire : tout plaquer pour vivre sa vie et plus celle que vous imposent les autres. J’aime l’idée. Tout comme le fait que cette histoire se déroule juste sur un aller Paris-Toulouse, dans le vase clos d’un train.

C’est un voyage léger, loufoque, mais pourtant grave : de l’importance de vivre sa vie pour soi.


2 responses to “Les poissons ne connaissent pas l’adultère – Carl Aderhold

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :