Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

Poppy Wyatt est un sacré numéro - Sophie Kinsella » Grosse tuile pour Poppy Wyatt : alors qu’elle doit dîner dans quelques heures avec son futur mari Magnus et les terrifiants parents de ce dernier, pas moyen de retrouver sa bague de fiançailles. Et une cata n’arrivant jamais seule, on vient de lui voler son téléphone.

Miracle : là, dans une poubelle, un portable ! En un rien de temps, Poppy reprends les choses en main :

1. Appeler les copines pour le soutien moral

2. Expliquer à Sam, le dubitatif propriétaire dudit portable, que pitié, c’est juste un emprunt

3. Tenter de joindre Magnus, aux abonnés absents, et Lucinda, l’hystérique organisatrice du mariage, elle aussi étrangement injoignable

4. Prévenir Sam de certains messages compromettants pour sa carrière. Ou pas …

5. RETROUVER CETTE FICHUE BAGUE (sous peine de finir vieille fille)

La mission s’annonce délicate, et il faudra à Poppy une bonne dose d’humour et pas mal de sang-froid pour comprendre que les apparences sont souvent trompeuses et découvrir que l’amour est parfois simple comme un texto … « 

Comme d’habitude avec Sophie Kinsella, la situation de départ est totalement rocambolesque. Et comme d’habitude, je me suis dit : « Encore une histoire tirée par les cheveux ». Et puis, comme d’habitude, je me suis laissée embarquée dans l’histoire de Poppy.

Poppy qui a perdu sa bague de fiançailles, un bijou de famille. Mais une chance que les amies sont là pour la soutenir. Car Poppy n’est pas prête à avouer à Magnus, son fiancé, qu’elle a perdu sa bague … alors que leur mariage arrive à grands pas.

Et comble de tout, elle se fait voler son portable ! Mais voilà qu’elle en trouve un en état de marche dans une poubelle ! Vous y croyez vous ? (moi non, mais bon).

Sauf que, le propriétaire de ce portable ne l’imaginait pas au fond d’une corbeille à papiers et réclame son dû. Et surtout tous les messages qui vont avec ; car ce téléphone était celui de son assistance personnelle … S’ensuivent alors de drôles d’échanges de textos, parfois désarmants, d’autres déstabilisants … Cela pourrait bien en être troublant … Et sans le savoir, Poppy se retrouve embarquée dans une histoire complètement folle.

Petit bémol : les notes de bas de page, dans mes ouvrages universitaires, je trouve ça pratique et informatique ; dans un roman, c’est gonflant.


4 responses to “Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :