Cocktail Club – Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella

Cocktail Club - Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella » L’amitié est-elle soluble dans le mojito ? Aussi désopilante que grinçante, une comédie inédite par une romancière connue désormais sous le nom de Sophie Kinsella.

Roxanne, Maggie et Candice travaillent ensemble dans un grand magazine de mode, ce qui ne les empêche pas d’être amies. D’ailleurs les trois copines ont une tradition : une fois par mois, c’est cocktails et gossips au Manhattan Bar.

Aujourd’hui, c’est spécial : on fête le départ en congé maternité de Maggie. Qui fanfaronne mais n’en mène pas large à l’idée de se retrouver à la campagne avec un nouveau-né et sa belle-mère. Et on ne peut pas dire que Roxanne lui soit d’un grand réconfort, obsédée qu’elle est par son mystérieux amant marié.

Quant à Candice, très perturbée par une histoire familiale compliquée, elle ne trouve rien de mieux qu’inviter la serveuse à partager leur table. Sans réaliser que cette dernière est loin d’être une inconnue bien intentionnée …

Le Cocktail Club résistera-t-il à la trahison ? « 

Voilà pourquoi je vous disais que la transition était toute trouvée !

Maggie, Roxanne et Candice travaillent pour le Londoner. Maggie en est la rédactrice en chef, Roxanne est journaliste free-lance et Candice y est journaliste depuis 5 ans. Mais surtout elles sont amies. Tous les mois, elles se retrouvent au Manhattan Bar et font le plein de cocktails. Mais cette soirée-là a un goût particulier : toutes trois fêtent le départ en congé maternité de Maggie.

Cette soirée est d’autant plus étrange que Candice reconnaît en la serveuse une ancienne camarade de classe : Heather. Elle lui propose alors de se joindre à elles. Et même plus … Mais l’incursion au sein du trio de cette inconnue n’est pas sans incidence.

Entre Maggie qui part à la campagne pouponner, Roxanne qui est tourmentée par son histoire d’amour avec son homme marié et Candice qui impose Heather et se tracasse pour elle, leur amitié saura-t-elle résister à tous ces bouleversements ?

Une histoire à trois voix, comme généralement je les aime. Sauf que là, les changements de point de vue sont brutaux, on peut changer plusieurs fois de personnages au sein d’un même chapitre. En plus, l’histoire est longue à se lancer (la première moitié du livre). Mais comme toujours avec Kinsella, la magie finit toujours à opérer, et autant je me suis traînée sur la première partie, autant j’ai dévoré la deuxième moitié du livre !

J’étais très étonnée de découvrir à la bibliothèque un roman de Sophie Kinsella que je n’avais pas encore lu. Il s’avère en fait, qu’il est paru en 2000 mais n’a été traduit en Français que l’année dernière en 2012.


2 responses to “Cocktail Club – Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :