La Bande dessinée – Benoît Mouchart

La Bande dessinée - Benoît Mouchart » Après avoir traversé, à la fin de la décennie 1980, une inquiétante crise artistique et commerciale, la bande dessinée semble connaître, depuis le début des années 2000, un nouvel âge d’or.

Secteur incontournable de l’édition, forme narrative aux inspirations multiples, expression graphique aux mille tendances, le 9e art ne bénéficie pourtant pas encore d’une reconnaissance à l’aune de son importance dans le paysage culturel français.

Et cet état de fait favorise le bouillonnement d’idées reçues que la bande dessinée suscite encore malgré elle … A travers une analyse historique et esthétique, l’auteur nous invite à découvrir et comprendre les richesses d’un mode d’expression trop longtemps relégué au rang de babillages et dont on est loin d’avoir épuisé les ressources créatives.

Directeur artistique du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, Benoît Mouchart est l’auteur consacrés au 9e art. Il a également publié un essai sur l’œuvre de Jean-Patrick Manchette et une monographie de Brigitte Fontaine. « 

Un livre de la collection « idées reçues ». Et elles sont nombreuses quand on parle de bandes-dessinées. Entre les  » c’est pour les enfants » ou à l’inverse « c’est pour un cercle d’initiés » ; « ça tue l’imagination des enfants », ect …

On en a toutes et tous au moins entendu une.

Sauf que moi, j’ai grandi avec la BD : on avait la collection entière de Tintin, une grande partie des Astérix, des Boule & Bill, des Gaston Lagaffe, des Lucky Luke, des Snoopy … bref, de quoi faire le bonheur de deux gamines (et de leur mère qui se faisait plaisir ! :)). Ma mère ne disait jamais qu’on lisait trop de BD. 

Arrivée à la fac, grâce à des copains, j’ai découvert d’autres BD, me sortant des grands classiques. Ils m’ont fait découvrir une boutique spécialisée que j’adore (mon banquier beaucoup moins allez savoir pourquoi … :D). Avec ma mère, on a commencé à sortir des sentiers battus, embarquant ma sœur dans l’histoire. Et puis, mon beau-frère est un grand fan aussi : c’est grâce à lui que j’ai dévoré, entre autres, Largo Winch, c’est de la sa faute si je suis accro.

Bref, je suis une amoureuse de la BD, j’en achète beaucoup, j’en emprunte encore plus. Je sais les graphismes que j’aime et ceux qui feront que je ne rentrerai pas dans l’histoire. 

Du coup, je suis loin de m’être reconnue dans les idées reçues.  Il n’empêche que ce livre est loin d’être dénué d’intérêt même pour quelqu’un comme moi. On apprend beaucoup de choses, la première partie étant dédiée aux idées reçues portant sur l’histoire de la bande-dessinée.

Il offre également une ouverture sur ce que pourrait être le futur de la bande-dessinée à l’aune d’Internet et des nouvelles technologies.

Si vous êtes un tant soit peu intéressé par le monde de la BD, lisez-le !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :