Mariage impossible

Comment concilier une minimaliste et un conservateur ? Cela paraît impossible. Et pourtant …

Bienvenue dans ma vie.

………………………………………………………………………………………….

reine

Bibi : la minimaliste

 

 

…………………………………………………………………………………..

garfield-anime-wallpaper

ChériBibi : le conservateur

 

………………………………………………………………………………………….

La première reproduit son schéma d’éducation, le second en prend le contre-pied. Et pourtant, on n’est pas minimaliste dans sa famille, il a juste souffert de voir des choses disparaître et d’apprendre qu’elles avaient été jetées sans qu’on ne lui ait rien demandé. Ou comment traumatiser un gamin et en faire quelqu’un incapable de se séparer des choses. Sans compter qu’à ce pauvre gosse, on a toujours avancé qu’on manquait d’argent pour lui acheter quoi que soit. Ça donne un adulte qui, une fois un salaire en poche, a répondu à tous ses plaisirs tout en économisant, mais ayant malgré tout toujours peur de manquer et de se lancer dans de grands projets (suivez-mon regard).

Et vive l’accumulation !

Alors qu’elle, on lui a toujours appris le « rangement par le vide » (copyright Maman). Mais toujours dans le respect des désirs de garder quelque chose. Sauf que : on lui a appris à trier, à se poser les bonnes questions pour le faire, y compris celle qui peut faire peur : « Ne vas-tu pas regretter de te séparer de ça ? ».

Dans son cas à elle, se séparer de quelque chose est le fruit d’une réflexion ; chez lui, la séparation rime avec un déchirement.

Je vous laisse imaginer quand ces deux-là se rencontrent …😀

J’en rigole parce que ça se passe plutôt bien, et que je suis d’une nature à préférer voir le côté positif des choses.

ChériBibi est conscient de garder des choses alors qu’il ne s’en sert plus (j’ai déjà évoqué les jeux vidéo qu’il achète, auxquels il joue une fois et qu’il garde alors qu’il n’y rejoue pas).

De mon côté, j’ai appris à composer, à être moins direct dans mes désirs de virer certaines choses. Et d’accepter que certaines choses s’entassent.

Pour certaines de ses affaires, dont il sait qu’il n’y a aucune utilité à les garder, si ce n’est celle d’encombrer le peu d’espace dont nous disposons, il m’autorise à les donner … mais à condition qu’il ne soit pas au courant (à sa demande). Je pense que c’est une manière pour lui ne pas vivre la séparation (psychologie de comptoir, bonsoir). Je lui dis après coup.

Pour d’autres affaires (pour beaucoup des ustensiles de cuisine), comme on ne s’en servait plus du tout, j’ai pris le parti de les mettre dans des cartons et de les monter au grenier (grenier qui ne m’appartient pas, on m’en laisse gentiment l’accès, ce qui explique que je limite ce que j’y entrepose … surtout qu’il est « ouvert » aux quatre vents, comme beaucoup de greniers). Et à ma grande surprise, il m’a dit que j’aurais pu les donner. On verra ça quand on déménagera, quand il faudra reprendre ce qu’on a déposé au grenier.

Mais le pire, ce sont ses papiers. Nous avons bien 15 ans de papiers qui s’accumulent : factures France Télécom et Wanadoo, relevés de comptes, relevés de sécurité sociale, factures d’achats, et j’en passe et des meilleurs. Plusieurs fois j’ai voulu qu’on les trie ensemble, il a toujours refusé (et maintenant, il me répond désespérément : « On verra quand on déménagera. », sauf qu’avec le tri qu’il y a à faire …). Surtout depuis qu’il m’a vu trier mes papiers et remplir un sac poubelle de 30 litres ! Je jette sans scrupules, à l’aide du site du Service public qui donne les délais de conservation des documents.

Je pense que notre mariage impossible repose sur le respect de ce qu’est l’autre. ChériBibi comprend très bien que j’ai besoin de régulièrement désencombrer, que je me sens mieux, que je respire mieux dans un univers aéré. Et moi, de mon côté, j’accepte son besoin de garder les choses. Quand je vais trop loin, il me le dit, et inversement.

Alors oui, je n’aurais jamais un intérieur qui me ressemble complètement, mais je m’arrange pour allier mes besoins d’espaces clairs et libérés de toute chose et le besoin de conservation de ChériBibi en trouvant des astuces de rangement.

Ce mariage n’est pas si impossible que cela tout compte fait. Et d’abord, ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? ^^


12 responses to “Mariage impossible

  • ladylaeti

    C’est très beau… une très belle déclaration d’amour en quelques sortes.. Pour moi un couple c’est savoir prendre le bon et le mauvais de chacun, d’en faire un mixte et voilà! Oui, je suis d’accord, les opposés s’attirent… mon couple en est la preuve… il est très patient et sait relativiser.. Je suis une méga angoissée de la vie et impatiente de première…!!!
    Bises

  • Raphaëlle

    Le secret pour ne pas accumuler trop de choses: une petite maison sans grenier, ni cave!!!😉

    C’est quand même une bonne chose de trier au fur et à mesure…ça fait même du bien, on se sent plus léger après!!!

    En tout cas, j’admire ta façon de « gérer » vos différences!!!

    Sinon, si je peux te le demander: où en est la construction de ta résidence? C’est pour bientôt?

    • Sabine

      Je trouve qu’un grenier ou une cave, c’est bien utile (à moins de n’avoir un garage ou un cagibi). J’en ai acheté une en même temps que l’appartement, pour désencombrer justement : le ventilateur ou le radiateur rangés dans le salon, c’est pas génial, et ça permet aussi de ranger ce qui ne sert qu’une partie de l’année (et qui s’entasse dans un coin de la chambre).

      Quant à la dernière question : patience … je vous tiendrai au courant des grandes étapes😉

  • paristempslibre

    heureusement que le grenier est là! nous on accumuke dans notrre petit deux pièces et on n’en peut plus!

    • Sabine

      J’ai juste 2 cartons au grenier.
      Ici aussi c’est un deux-pièces, mais on n’est que deux (je ne vois pas comment avoir un enfant ici, c’est pas possible).

  • Nouce

    Finalement, vous vous équilibrez bien!😉
    Moi, j’ai été traumatisée par une grand-mère qui donnait tout, virait tout… D’un weekend à l’autre, quand on lui rendait visite, nos affaires avaient déjà eu le temps de disparaitre. Du coup, j’ai plutôt tendance à garder les choses… jusqu’au moment où j’ai besoin d’un grand vide!

    • Sabine

      Je vois que même causes, mêmes conséquences … T’es plutôt comme ChériBibi. Sauf que chez lui, les envies de grand vide sont trèèès trèèèès rares.

  • audrey

    la vie est faite de compromis et je trouve que vous formez un bel équilibre du coup !

  • Miss zen

    J’ai le même cas à la maison…..pas tjrs évident mais on trouve un équilibre avec parfois qq frustrations……

    • Sabine

      Oui, c’est parfois frustrant. Mais comme le disait Audrey, la vie est faite de compromis, donc autant regarder ce qui fonctionne (« le côté positif de la chose »).🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :