Des envies de consommation différente

Bon, soyons clair, il y a les envies et la réalité de la vie, ses contraintes.

Mais quand même … rien d’impossible.

nature

Dans mon besoin de revenir aux sources, aux produits simples et locaux, au fait-maison, d’évacuer tout ce qui ressemble de près ou de loin à tout ce qui est trop industriel … en lien bien sûr avec ma tendance écolo et consom’actrice, mon rejet du gaspi, de la surproduction, de la sur-exploitation de la nature et de ses ressources … je rêve de ne quasiment plus rien acheter en supermarché. Déjà, je rêve que tout ce que j’achète en supermarché est dans la gamme bio. Bon, je ne peux pas toujours : financièrement ; parce que certaines habitudes sont bien ancrées (par exemple, je ne parviens pas encore à lâcher les pâtes de marque au profit des pâtes bio de la marque distributeur ; et je ne suis pas prête à changer mon cacao, pourtant cher) ; parce que je privilégie des produits non bio parce que produits et transformés en France … mais quand même, rien n’empêche d’avoir des envies et de se dire qu’on peut essayer de les réaliser.

Bref, je rêve de ne plus faire mes courses dans ses grandes temples de la surconsommation (ne crachons pas dessus, ceci dit, c’est juste que j’aimerais être en accord avec ma philosophie).

A une vingtaine de kilomètres de chez moi, il y a une ferme qui propose la cueillette, alors pourquoi continuer à acheter en supermarché quand on peut acheter de vrais produits, locaux qui plus est ? Alors certes, ce n’est pas de l’agriculture bio, mais il me semble que ça reste de l’agriculture raisonnée.

Dans ce même village – enfin, c’est une petite ville, plutôt -, j’ai trouvé une autre ferme, qui vend sa production de pommes, mais aussi d’autres fruits et légumes, ainsi que des œufs, de la viande, ect …, venant apparemment des fermes alentours. Il faudrait que je me rende sur place pour vraiment pêcher les renseignements.

Ou alors, il faudrait que j’aille sur le marché, mais comment savoir que les fruits et légumes que j’achète viennent des maraîchers alentours ? Et puis, le marché de la ville est assez « bourgeois » et les tarifs vont avec. Celui de ma banlieue est bien meilleur prix, mais je ne suis pas sûre qu’il y ait beaucoup de locaux.

Sinon, il y a un petit magasin qui ne vend que du local et qui, à côté du prix, indique le kilométrage entre le producteur et le magasin. Seul hic : les horaires de ce magasin ne me conviennent pas spécialement, et prendre ma voiture pour trois bricoles …

L’autre idée est de ne plus acheter ma viande en supermarché, mais chez mon boucher. Là encore, ce qui me freine, c’est que ça me barbe de faire mes courses à plusieurs endroits … Et puis, je vous rappelle que chez moi, c’est tellement galère pour se garer, qu’une fois qu’on a une place pour sa voiture, on y réfléchit à deux fois avant de la reprendre (écologiquement parlant, ce n’est pas plus mal, vous allez me dire).

Pour le côté ménager, je me demande des fois si je ne ferais pas mieux de faire moi-même mes produits ménagers (même si je les achète déjà dans la gamme biologique).

Je rêve également de ne plus rien acheter sur Internet, à l’exception de mes Kickers (pas le choix, je n’ai plus un magasin qui en vend maintenant). Et de quitter autant que faire se peut les grandes chaînes de distribution au profit des petites boutiques : mon maroquinier, la petite librairie de littérature de jeunesse, ma librairie spécialisée dans la BD, les magasins de beaux jouets … Privilégier les magasins de centre-ville leur permet de survivre (je ne vais que très très rarement dans les centres commerciaux, j’aime être dehors, j’aime la beauté historique du centre-ville, mais des fois, je n’ai pas le choix, certaines boutiques n’étant implantées que dans ces centres).

Et tenir compte des lieux de production …

C’est beau de rêver …

Publicités

2 responses to “Des envies de consommation différente

  • ladylaeti

    Bon tu t’en doutes, ce genre de réflexion m’intéresse…
    Alors je suis un peu dans la même quête que toi… peut être moins poussée, par facilité.. lâcheté? je ne sais pas trop…
    Les courses… le dilemme quotidien…
    J’ai testé (et approuvé j’avoue) les courses version drive d’une grande surface qui se prétend moins chère (et c’est sans doute vraie)… pratique… assez économique mais, on n’a pas tous les produits qu’on veut non plus… mais quand on est dans des moments surchargés (comme ces derniers temps avant les vacances) la perspective d’être épargnée des courses du vendredi soir ou du samedi matin (avec la puce en plus) c’est quand même bien… Toutefois, j’ai testé les vraies courses dans ce même magasin, et comme toi, je suis dégoutée… toute cette surconsommation qu’on nous propose… à y perdre la tête… le rayon bio est pas mal.. mais comme tu le dis, ça reste cher et en ce moment je dois tenter de faire au mieux pour ne plus être dans le rouge tous les mois…
    J’ai été faire des courses de « complément » dans une autre « grande surface », celle des mousquetaires… et certes, les prix sont un peu plus élevés et il y a parfois moins de choix MAIS les produits, même de la marque distributeur sont bons, les vendeuses agréables, les fruits et légumes sont parfois du coin et ils essaient toujours d’en avoir des français, par contre, le rayon boucherie ne casse pas des briques… j’en n’achète plus là bas…
    Comme toi, l’idée de faire mes courses en plein de fois m’agace… c’est pour ça que l’option courses chez les mousquetaires ou en drive me satisfait plutôt bien. Je complète juste par la boucherie, une fois par mois voir tous les deux mois (j’achète ce qu’on mange souvent, avec parfois un ou deux extras que j’ai prévu de cuisiner)… J’ai deux magasins bio à « proximité »… mais là aussi bonjour les tarifs parfois… tout de même, ce qui me tente là bas, c’est l’idée d’acheter en vrac… ça fait toujours des emballages en moins et les prix sont quasi équivalents..
    Je n’achète pas forcément du bio, j’ai vu et lu pas mal d’articles qui montrent que finalement , il faut également s’en méfier et ne pas hésiter à laver préparer etc… comme on le ferait pour un aliment non bio…Par contre, ce que j’essaie de faire, c’est de privilégier le français, et surtout, de faire un max par moi même…
    Les produits ménagers, même bio, ne sont pas sans danger… ne serait ce que par les HE qui sont utilisés… tu peux les faire toi même sans soucis… ce qu’il te faut? bicarbonate de soude, cristaux de soude, savon de marseille, savon noir liquide, vinaigre blanc. Avec ça, tu peux tout faire ou presque… j’ai testé la lessive en poudre, je vais refaire des essais,mais la première fois ça m’avait bien plu… je vais tester le liquide vaisselle… pour le parfumer, je mettrai un peu de jus de citron à la place des gouttes d’HE…
    Ce genre de réflexion me laisse toujours perplexe… mon mari pense que je ne dois pas me prendre la tête avec tout ça… mais je ne peux m’y résoudre… c’est ancré en moi… alors je crois que je dois adapter entre le trop et le rien… faire la part des choses quoi….
    Bon je stoppe… t’as déjà un bon pavé à lire!! 🙂
    Bisous et à bientôt!!

    • Sabine

      Je savais bien que cet article résonnerait chez toi ! 😉
      Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude sont mes meilleurs amis depuis longtemps …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :