Le « régime » qui marche

(Depuis le temps que je vous le promets celui-là …)

Au sens propre comme au sens figuré. Si tant est que le puisse parler de « régime » ; on parlera plutôt de rééquilibrage alimentaire (minime dans mon cas) ou encore mieux, faire un peu plus attention.

Pourquoi « qui marche » au sens propre comme au sens figuré me direz-vous ? Tout simplement parce que le sport a été la clé de la réussite.

Il y a un peu moins d’un an et demi, j’ai mis les bouchées doubles pour perdre du poids (pour ceux qui se demanderaient si c’est une simple lubie esthétique pour ressembler aux tops model des magazines ou s’il y a une raison valable : d’après mon IMC, je suis en surpoids). J’avais réussi à perdre une première fois, j’avais repris un peu, rebelote une seconde fois, toujours en reprenant moins que ce que j’avais perdu. Mais ça ne me suffisait pas : je ne supportais plus mon reflet dans la glace (tout simplement parce que ce n’était pas moi, et que je ne me vois pas grosse – mon cerveau a toujours l’image de moi avec mon poids de forme –) ; je me disais que pour mon corps (ma santé), même si ce n’était pas catastrophique, ce n’était quand même pas génial ; sans compter mes problèmes de genou (2 entorses qui ont laissé quelques séquelles), quand on sait, paraît-il, que 1 kilo de surpoids = 5 kilos de pression en plus sur le genou …

loupr

Mes expériences passées (celle avec un nutritionniste et son régime hypocalorique privatif et celle avec une spécialiste en nutrithérapie et ses poudres de protéines) m’ont laissé un goût amer … et pas loin de 10 ans de compulsions alimentaires. Les bases inculquées par ma mère (mon père n’était pas champion en ce domaine, trop habitué à la nourriture bien riche de ma grand-mère – mes grands-parents étaient paysans, et à l’époque, il fallait que ça vous tienne au corps pour tenir les dures journées de labeur –) sont saines et largement suffisantes pour que je n’ai besoin de personne.

prendre le taureau pas les cornesDonc, l’année dernière, à partir de février, j’ai pris le taureau par les cornes.

Les changements dans l’assiette n’ont pas été extraordinaires ni très flagrants : j’ai juste réduit ma portion de pâtes/riz et j’ai ajouté systématiquement un peu de légumes vapeur. Et bien qu’ils aient déjà en bonne partie disparu de mon assiette, j’ai viré tout ce qui ressemblait à de la nourriture industrielle transformée. C’est sûr, ça demande de prendre un peu plus de temps en cuisine ; mais pas tant que ça en fait. Et puis mon super aide-cuisto m’a bien aidé dans cette élimination systématique (dit comme ça, je me croirais dans Resident Evil :-D). Je mangeais toujours des gâteaux pour goûter, mais c’est moi qui les faisais ; ça me permettait aussi de remplacer le beurre par de la crème fraîche ou de la crème d’amande ou tout simplement du lait : c’est un peu moins moelleux mais c’est bon quand même et ça cale. Et tout ce qui ressemble à des trucs à grignoter, à du fromage, tout simplement, je n’en achetais pas (une fois de temps en temps, c’est tout – genre 1 fois par moi). Quand je vous disais que niveau alimentation, il n’y avait rien eu d’exceptionnel …

Mais là où les choses ont vraiment changé, c’est sur le sport. Cela faisait plusieurs années que je tenais le rythme de ma séance d’aquagym hebdomadaire et une autre séances de piscine : je passais en moyenne 1h30 dans l’eau par semaine … Pour passer à 4 à 6 heures de sport hebdomadaires ! ChériBibi s’était acheté un vélo d’appartement (mais ne l’a jamais utilisé) et j’en ai profité. J’ai aussi fait plus de piscine (et comme je vous l’avais montré une fois, je suis plutôt bien équipée – manque mon pote pullboy sur la photo, mais je m’en sers tout compte fait très peu -). Je faisais donc en moyenne 3/4 d’heure à 1 heure de sport par jour (il arrivait que je n’en fasse pas le dimanche, mais dans ces cas-là, je faisais 1h30 le samedi). Mais surtout : je suis sortie de ma zone de confort, je me suis « fais mal » : certaines séances, que ce soit sur le vélo ou à la piscine, étaient plutôt de l’endurance et d’autres, moins confortables, je les faisais en fractionné. Et après une séance de vélo, je rajoutais des « abdos » (du gainage surtout) grâce aux vidéos de Lucile Woodward (ce n’est pas pour lui faire de la pub, mais je trouve qu’elle fait attention à tout le monde, mais explique bien comment on doit se positionner pour ne pas se faire mal et quand on doit arrêter).

Et c’est comme ça qu’en l’espace de 5 mois, j’ai perdu 7 kilos sans jamais me priver : j’ai continué à faire des repas crêpes (à la confiture-chantilly), on a continué à commander des pizzas, à manger des kebabs  … On se faisait ses repas-plaisirs 2 fois par mois environ.

Début juin, j’étais arrivée au poids que je fais aujourd’hui … sauf que j’ai regrossi. Tout d’abord, à cause de ça, dans le dernier tiers de juin, j’ai perdu 4 kilos en 3 semaines parce que je ne mangeais plus grand-chose. Forcément, ces kilos-là, j’ai fini par les reprendre. Mais surtout, j’ai repris des centimètres avec l’arrêt du sport : j’avais perdu des rondeurs que j’ai reprises. Et ça me bouffe. Du coup, j’essaie de me remettre au sport. Mais je ne peux pas m’investir comme je le fais dans ma classe (et rentrer entre 18h30 et 19h, sachant que j’ai encore du boulot à faire en rentrant) et faire une heure de sport tous les soirs. Même le mercredi je n’y arrive pas. Je refais un peu plus attention à ce que je mange. Mais ça stagne. Il n’y a pas, je sais que mon salut passera par la pratique intensive du sport. C’est mon régime à moi qui marche. Il n’est pas valable pour tout le monde. Et il n’est pas totalement anodin : plus je fais de sport et plus j’ai besoin d’en faire. Et je sais que depuis septembre, je suis en manque. Même mon partenaire de badminton hier soir m’a fait la remarque : « T’as besoin de te défouler, toi ! ».

Publicités

8 responses to “Le « régime » qui marche

  • Miss Zen

    Pour moi aussi ce qui marche, c’est le sport : 30 minutes par jour ou tous les deux jours m’aide vraiment. Mais la,mise en place est parfois un peu compliquée …… Je stagne pas mal ces derniers moi mais tu me redonnes courage

  • celestine

    Je suis admirative de tous ceux (et celles) qui décident de reprendre leur vie en main…et la volonté est un moteur formidable.
    Alors tout simplement bravo.
    Le sport affine la silhouette, et les muscles sont plus lourds que la graisse, alors si tu as perdu 7 kg, en réalité tu as perdu bien davantage !
    Sinon il y a une application qui marche super bien (en complément)
    elle s’appelle « les secrets du poids » elle est simple à utiliser, et elle est gratuite.
    J’en fais la pub parce que c’est le chéri de ma fille qui l’a conçue.
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Sabine

      Merci, j’irai voir cette application !
      Quand j’ai perdu grâce au sport, je me fiais bien plus à mon mètre couturière qu’à la balance. Et c’est bien pour ça que je pense avoir repris plus que ce que me dit la balance.

  • Paristempslibre

    A ah donc le sport ca marche!!!!!! Super nouvelle car jai bien du mal a ne pas manger tout ce qui devrait etre supprime: nutella, gateaux, frites…..
    Pas evident de faire rentrer tout ce quon veut dans nos emplois du temps!!!! Ah laccoutumance au sport, je ne connais pas mais bravo!!!! Bise

  • Frenchie in Canada

    Pour le sport as-tu essaye des trucs a haute intensite? Kettlebells, HIIT etc? Ca permet d’avoir les meme gains que des sports plus « doux » en 30 min. Vu que le manque de temps est un facteur pour toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :