Un doux pardon – Lori Nelson Spielman

Un doux pardon - Lori Nelson Spielman » Hannah Farr est une personnalité en vue de la Nouvelle-Orléans. Animatrice télé, son émission quotidienne « The Hannah Farr Show » est suivie par des milliers de fans. Côté cœur, elle file depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais sa vie toute tracée va être bousculée par deux petites pierres …
Ces « pierres du Pardon » connaissent un immense succès aux Etats-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffit d’envoyer une lettre d’excuses à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si cette dernière accepte vos excuses, elle vous renvoie l’une des deux pierres.
Bien inoffensives à première vue, celles-ci vont toutefois forcer Hannah à replonger dans son passé, celui-là même qu’elle avait soigneusement mis de côté depuis de nombreuses années, et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes …      
Est-il encore temps de changer le destin ?

Après le succès international de Demain est un autre jour, Lori Nelson Spielman revient avec un roman empreint de la même originalité. Malicieux et tendre, ce livre possède tous les ingrédients irrésistibles des feed-good books : entre humour et profondeur, l’héroïne nous entraîne sur la voie de l’optimisme ! « 

Contrairement au précédent (du même auteur), ce livre ne m’a pas emmenée dans un tourbillon dès le début, l’accroche a été plus longue, moins exaltante. Mais une fois qu’on s’est laissé prendre, c’est parti jusqu’à la fin ! Tout s’accélère, tout va vite.
Hannah nous embarque dans son histoire, nous la livrant par bribes, à travers son prisme à elle. Sa vision erronée ? La personne qu’elle veut être, cette personne publique si lisse … Et ce qu’il y a au fond d’elle, bien enfoui, que deux simples petites pierres va venir remuer.


2 responses to “Un doux pardon – Lori Nelson Spielman

  • celestine

    J’aime beaucoup l’idée des deux pierres…mais par la poste, il faut qu’elles soient petites !
    L’ennui avec tes chroniques, c’est qu’on a envie de tout lire.
    Pouvez pas les faire un p’tit peu plus grandes, vos journées, monsieur Cadbury ?😉
    ¸¸.•*¨*• ☆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :