Le charmant cottage d’Amelia – Abby Clements

 » Alors qu’elle s’apprête à fêter ses trente ans, Amelia retrouve dans un vieux carton une liste de vœux qu’elle s’était promis de réaliser. Même si elle a déjà accompli bon nombre d’entre eux – comme épouser Jack ou nager avec des dauphins -, un souhait la laisse songeuse : vivre à la campagne.
Troublée par ces quelques mots ressurgis du passé, Amelia s’interroge : ne serait-il pas temps, pour Jack et elle, de quitter leur petit appartement londonien ?
La jeune femme est loin d’imaginer que don rêve de cottage fleuri, perdu dans la campagne anglaise, risque à tout moment de renverser sa vie. « 

Autant j’avais eu du mal à lâcher le premier roman d’Abby Clements, que j’avais trouvé rafraîchissant ; autant je laisse sans peine les personnages de ce troisième livre*. Pourtant, l’histoire m’a plutôt bien accrochée. Mais je ne me suis pas attachée aux personnages comme cela m’arrive quand je me laisse transporter par le récit. Peut-être parce que je n’ai pas du tout réussi à m’identifier à l’héroïne … alors que j’aurais pu. Cela n’empêche : c’est un roman agréable à lire.

Amelia, professeur dans un lycée plutôt difficile de Londres, et son mari Jack, concepteur de films d’animations pour l’industrie cinématographique, vivent dans un petit appartement londonien dans un quartier très vivant et plutôt bruyant. Alors qu’ils se posent la question d’acheter un nouvel appartement, Carly, la meilleure amie – et collègue – d’Amelia, lui rappelle, à l’occasion de ses trente ans approchants, de la liste des choses à faire avant cet anniversaire. Liste qu’elle retrouve dans une boîte rangée sous son canapé, une nuit d’insomnie. Dont le dernier point va chambouler sa vie …

Ce roman est partagé en trois saisons, image des émotions, de la vie de notre couple : été, automne, hiver. Et (spoiler) : la fin du livre laisse entrevoir le printemps.

L’écriture respire le calme et la sérénité, même lorsque la vie des personnages semblent partir en lambeaux ; le ton est apaisant.

Le genre de roman que j’adore.

* Oui, j’ai lu le premier et le troisième, et pas le deuxième : ce n’est pas ma faute : j’ai demandé à ma Bibliothèque de l’acheter car le deuxième d’Abby Clements est la suite de La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane, mais ma demande est restée lettre morte … malheureusement pour moi.

Publicités

4 responses to “Le charmant cottage d’Amelia – Abby Clements

  • Célestine

    Passer de la ville à la campagne ne doit pas être évident à trente ans.
    A cinquante, c’est déjà beaucoup plus envisageable…
    Les enfants sont partis, on peut respirer…
    Lecture agréable, alors, dans l’ensemble ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Sabine

      Lecture très agréable, c’est pour cela que ça m’a fait bizarre de ne pas m’identifier aux personnages ni d’avoir ce sentiment de « c’est déjà fini ? ».
      Je ne sais pas s’il y a un âge pour passer de la ville à la campagne : je pense que ça dépend vraiment de son style de vie, ses aspirations. Personnellement j’ai toujours aimé le côté vivant et animé de la ville, mais j’aime aussi pouvoir m’échapper dans la nature. Et j’ai la chance de trouver ça chez moi. 😉

  • Miss Zen

    Je note, j’aime bien de temps en temps lire des bons livres cools…….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :