Marie d’en haut – Agnès Ledig

Marie d'en haut - Agnès LedigEncore un Ledig que j’ai dévoré en 3 soirs … et qui m’a réconciliée avec cet auteur (le dernier que j’avais lu était trop plat, trop mélancolique, je n’avais pas aimé). J’hésitais à en retenter un, mais la quatrième de couverture était engageante. Et j’ai bien fait.

L’histoire est plus paisible, même si la force des sentiments et les blessures profondes s’y épanchent. Mais l’optimisme domine, le pire est derrière, on chemine vers un meilleur.

L’histoire tourne principalement autour de deux personnages, un livre à deux voix (plus une autre qui vient nous confier ses sentiments de temps en temps).
Il y a d’abord Olivier, gendarme muté en Ariège, pas par envie mais par nécessité. Un genre d’ours asocial qui ne sait pas vraiment communiqué avec les autres. Et plutôt binaire dans son genre : tout est blanc ou noir, le gris n’existe pas.
Et il y a Marie, agricultrice plantée en haut de sa montagne, avec ses vaches et sa fille. Et son voisin Antoine qui veille sur elles. Mais elle n’a besoin de personne, Marie, elle est forte et elle sait se défendre. Et elle aime le calme de sa montagne, le monde, ce n’est pas pour elle.
Alors quand ces deux-là vont se rencontrer à cause d’un hasard nommé Jean-Raphaël, leurs caractères bien trempés vont faire des étincelles …. dans tous les sens du terme !

Un livre qui vous transporte et ne se laisse quitter qu’une fois terminé.

Publicités

4 responses to “Marie d’en haut – Agnès Ledig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :